Débriefing post-trauma - Psychologue à Casablanca - Dr. Widiane Chakkouche
Psychologue à Casablanca - Dr. Widiane Chakkouche
psychologue,psychologie,Psychothérapie,Téléconsultation,thérapie,développement,déontologie ,personnel,coaching,psychologie,widiane,chakkouche,psychotrauma,maroc,mâarif,casablanca
17041
page-template-default,page,page-id-17041,ajax_fade,page_not_loaded,,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-14.3,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Débriefing post-trauma

Cet accompagnement s’adresse à toute personne ayant subi ou assisté à un événement potentiellement traumatique. Un événement peut être vécu comme « traumatique » lorsque la personne est confrontée à la mort, à la peur de mourir, à l’impuissance complète ou lorsque son intégrité physique et/ou morale est menacée. Il peut s’agir d’un accident, d’une agression, d’un abus sexuel, d’un harcèlement, d’un deuil brutal, d’une séparation, d’une maladie grave, d’une catastrophe naturelle, de la perte brutale d’un emploi, etc.

Lorsque les réactions immédiates de stress extrême visant la survie perdurent, on parle de « stress post-traumatique ». Ces réactions peuvent avoir des répercussions significatives sur les performances de la personne au travail, pouvant aller jusqu’à remettre en cause son adaptation au poste.

L’entreprise humaniste aura à cœur de soutenir ses collaborateurs pour préserver la performance globale et contribuer à la qualité de vie au travail.

 

L’objectif 

 

Préserver la performance globale

Que le traumatisme soit survenu dans la sphère professionnelle ou personnelle, l’entreprise a tout intérêt à soutenir ses collaborateurs en stress post-traumatique. Le stress post-traumatique peut entraîner des troubles du sommeil ou de la concentration, peut rendre le collaborateur agressif ou irritable, peut déclencher des réactions émotionnelles inopportunes, peut enfermer la personne dans un fort isolement ou encore faire naître des phobies très limitantes. Toutes ces réactions sont à même d’entraver la performance du collaborateur et par là-même de l’entreprise. L’entreprise a une obligation morale d’apporter une solution rapide et efficace pour redonner au collaborateur l’accès à ses capacités physiques et intellectuelles optimums.

 

Contribuer à la qualité de vie au travail

L’entreprise est un espace d’épanouissement pour ses collaborateurs. Leur montrer que l’entreprise se préoccupe et prend en charge leur qualité de vie au travail, c’est renforcer leur attachement à l’entreprise et leur énergie en faveur de son développement.

 

Déroulement

Débriefing individuel

L’accompagnement peut être soit demandé par la personne concernée ou bien recommandé par son hiérarchique, son DRH ou encore un collègue ayant identifié ce besoin. Par un court entretien préalable avec le collaborateur, par téléphone, skype ou en face à face, l’intervenant valide la pertinence d’un accompagnement par débriefing post-traumatique. La séance de débriefing est programmée au plus tôt et se tient dans un lieu neutre garantissant la confidentialité des échanges. La séance, qui dure environ deux heures, sera suivie d’un entretien de bilan, environ 6 à 8 semaines plus tard.

 

Débriefing de groupe

Le débriefing de groupe suit le même processus et s’adresse à un groupe de personnes ayant été témoins ou victimes du même événement traumatique et se connaissant déjà avant. Le débriefing est réalisé par plusieurs intervenants afin d’assurer une prise en charge optimale de chaque personne et aider le « groupe » à dépasser ensemble le chaos traumatique. Un débriefing de groupe dure en moyenne 3 heures et est soumis aux mêmes règles de confidentialité que le débriefing individuel.